Bambous à rhizomes traçants ou non traçants

Bambous à raçines traçantes

Il existe deux systèmes raçinaires chez les bambous :

 

1/ les raçines ou rhizomes traçants (leptomorphes)

 

 rhizomes-tracants-2.jpg

les raçines d'un de nos phyllostachys

Les bambous phyllostachys font partis de cette famille, tous sont plus ou moins traçants et peuvent devenir envahissants dans certaines conditions, on peut les contenir dans des barrières appelés anti-rhizomes ou couper les rhizomes tous les deux à trois ans autour du pied mère ou tout simplement rajouter un apport nutritionnel (engrais spécifique ou fumier) afin qu'il reste sur place, ce n'est que lorsque le bambou à un manque d'éléments nutritifs qu'il va à travers de ces raçines chercher la nourriture plus loin qu'à son emplacement d'origine et c'est à ce moment là qu'il peut devenir envahissant.

Les variétés traçantes sont plutôt indiquées pour une plantation en sujet isolé, pour une haie il est conseillé de mettre en place une barrière anti-rhizomes.

Bambous à raçines non traçantes

 2/ les raçines non traçantes (pachymorphes ou cespiteux)

 

 racines-non-tracantes.jpg

les raçines d'un de nos jeunes fargésias

Les bambous fargésias ou sp.fargésias (yushania) font partis de la famille des bambous non traçants donc à raçines non envahissantes, la mise en place d'une barrière anti-rhizomes est totalement superflu, il n'y a pas d'entretien spécial à faire à part rajouter un peu d'engrais ou de fumier en début de vie et le plaisir de les voir pousser.

Particulièrement adapté pour la réalisation des haies, le fargésia est un des meilleur choix que vous puissiez faire.

Comme pour le semis d'autres graminées la germination des graines n'est jamais à 100%, si vous désirez créer une haie vous pouvez nous joindre par le formulaire de contact pour le calcul du nombre de graines à acquérir.

 

Topi le chat à l'ombre d'un jeune fargésia papyrifera non traçant

papyrifera-bambou-fargesia-graines-de-bambous-fr-1.jpg